Oman

C'est reparti !

13 mars, 2018

Le plan d’eau de Muscat, à Oman, sera de nouveau sous le feu des projecteurs ces quatre prochains jours pour l’ouverture de la saison 2018 des Extreme Sailing Series. Sept équipes internationales, pour la plupart habituées du circuit, s’apprêtent à batailler ferme sur leurs GC32 respectifs. Au vu des conditions de vent classiques attendues, voyons si les changements d’hommes opérés dans certaines équipes seront payants ou si la continuité portera ses fruits. Du côté d’Alinghi, on mise sur la stabilité. L’équipe technique a peaufiné la préparation du bateau fin février-début mars pour permettre aux marins de retrouver leur outil tel un sou neuf mercredi dernier pour une reprise des entraînements tout en foiling après la pause hivernale. Affutée, motivée et pleine d’idées, l’équipe se livre en vidéo ! Pour découvrir la touche finale de João, c’est par ici. Pour la préparation physique de Tim, c’est par là. Et pour l’Objectif un brin ambitieux de Nils, c’est ici ! Quant à Nicolas et Arnaud, ils vous font part des nouveautés du bord. Pour suivre les courses qui se tiendront du mercredi 14 au samedi 17 mars de 14h à 17h en heure locale (UTC+4, soit 3h de plus qu’en Suisse), voici plusieurs options : En live > via notre site Internet (courses modélisées en 3D mercredi et jeudi, puis diffusées en live vidéo vendredi et samedi) > via notre compte Twitter @teamalinghi (résultats publiés après chaque course assortis de quelques photos et courts instants vidéo)   A la demande > Sur Facebook et Instagram pour des interviews vidéo et des photos > Sur notre site Internet pour les news et le replay des courses Le classement mis à jour au fur et à mesure des courses sera disponible ici. Hashtags de l’événement #GoAlinghiGo  //  #Extremesailing Pour plus d'informations sur les Extreme Sailing Series, cliquez ici. Si vous souhaitez en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et sur l'épreuve en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos : Alinghi

Trio inséparable à départager

10 mars, 2017

A la veille du dénouement de cet Act 1 des Extreme Sailing Series à Oman, fini le quatuor dominant, place au trio inséparable. Après avoir assisté aujourd'hui à sept changements de leader au fur et à mesure des régates, SAP Extreme Sailing Team, Oman Air et Alinghi se tiennent en quatre points seulement après 21 courses. Quoi qu'il en soit, l'ordre sera gravé dans le marbre à l'issue des courses de demain. Même qu'en cas d'égalité de points, la règle est prévue : le bateau le mieux placé sur la toute dernière course prend l'ascendant sur l'autre. Le plus jeune marin d'Alinghi est aux côtés de l'entraîneur pour nous livrer un éclairage sur cette journée ma foi bien remplie, et les angles d'attaque pour demain. Tim Lapauw, régleur des foils : « Supers conditions à Oman pour cet avant-dernier jour. Le vent soufflait entre 10 et 13 nœuds, ce qui nous a permis de faire 9 courses, un record dans une même après-midi. Je pense que nous allons tous bien dormir ce soir ! Nous sommes 3èmes au classement général, en embuscade derrière SAP et Oman Air. Red Bull s'est un peu détaché de notre groupe suite à une disqualification pour départ prématuré sous « règle noire ». C'est l'équivalent de 12 points de perdus. Il a aussi été moins régulier aux avant-postes. Pour revenir à nous, suite à un très bon début de journée, nous avons même pris provisoirement la tête du classement, puis quelques places de 4ème et 5ème nous ont fait repasser derrière, à 3 points du 2ème Oman Air et 4 points du 1er SAP. C'est toujours très serré et ça se jouera demain. On va tout donner car on est là pour gagner ! » Pierre-Yves Jorand, entraîneur : « Consistance et régularité sont les clés du succès de demain. L'équipe qui restera le plus possible dans les trois premiers sur l'ensemble des manches à courir prendra le pas sur les autres. Si la météo confirme être aussi favorable qu'aujourd'hui, il reste environ 80 points à distribuer, c'est beaucoup. Il faudra rester concentré trois heures durant et ne laisser aucune place à un éventuel « passage à vide ». Prenons un exemple : la particularité du jour résidait dans le changement en milieu d'après-midi de type de départ et de parcours. Il a fallu revoir nos modes de lancement et nos stratégies. A ce jeu là, l'adaptation rapide est de mise et certaines équipes ont perdu des points en route. Enfin l'état de fraicheur général sera prépondérant, tant au niveau des marins que du matériel. En ce qui nous concerne, on arrive à quelques 20 jours de navigation ici à Oman. Les muscles tirent et le matériel accuse le coup. Mais nous ne sommes pas les seuls dans ce cas. Preuve en est avec les équipes qui demandaient des délais entre les manches pour réparer du matériel. Ces GC32 sont des bateaux absolument fantastiques mais c'est de la fine mécanique qui demande beaucoup de maintenance. Demain il s'agira d'avoir des marins bien reposés et un bateau parfaitement préparé. L'équipe est déjà au lit après avoir diné à 18h30 et avec João et David, notre bateau est entre d'excellentes mains. » Pour demain samedi, rendez-vous dès 13h30 pour l'ultime journée de cet Act 1 diffusée en live vidéo sur Facebook et Youtube. La remise des prix se tiendra à 17h30 (heure locale). Zoom sur le classement général provisoire après 21 courses (12 points sont attribués pour une 1ère place, 11 points pour une 2ème, 10 points pour une 3ème etc.) : 1er - SAP EXTREME SAILING TEAM (DEN) : 116 points après le 2ème jour + places de 1er + 2ème + 4ème + 3ème + 2ème + 6ème + 1er + 4ème + 2ème > 208 points 2ème - OMAN AIR (OMA) : 117 pts + 4ème, 5ème, 2ème, 1er, 3ème, 3ème, 2ème, 1er, 6ème > 207 points 3ème - ALINGHI (SUI) : 114 pts + 3ème + 1er + 1er + 5ème + 4ème, 4ème, 5ème, 3ème, 1er > 204 points 4ème - RED BULL SAILING TEAM (AUT) : 116 pts + 5ème + 4ème + 8ème + 8ème + disqualifié pour départ prématuré + 2ème, 3ème, 2ème, 8ème > 185 points 5ème - TEAM TILT (SUI) : 93 pts + 2ème + 7ème + 5ème + 6ème + 5ème + 1er + 4ème + 5ème + 4ème > 171 points Retrouvez tous les résultats sur : www.extremesailingseries.com/results LE RECAP' Quoi : 1ère étape du circuit Extreme Sailing Series™ 2017 comprenant 8 épreuves, dans 8 villes hôtes, sur 3 continents Qui : 9 équipes internationales composées de 5 équipiers Où : Muscat, Oman Quand : du mercredi 8 au samedi 11 mars Comment : les équipes rivalisent sur des courses au format court disputées devant le public, sur un catamaran à foils de 32 pieds : le GC32 Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi du 8 au 11 mars (jusqu'à 10 courses chaque après-midi - Attention au décalage horaire : GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure suisse) : Sur Internet, via la page d'accueil du site www.alinghi.com et sur www.extremesailingseries.com > Courses modélisées en 3D du jeudi 9 au samedi 11 mars > Images live le vendredi 10 et samedi 11 après-midi (de 13h30 à 17h heure locale) > Replay disponible à l'issue des courses Sur Twitter @alinghiteam > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi > Interviews vidéo & photos tout au long de la régate Equipage du GC32 Alinghi Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils : Timothé Lapauw (FRA) Tacticien et régleur de grand-voile : Nicolas Charbonnier (FRA) Barreur, co-skipper : Arnaud Psarofaghis (SUI) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.extremesailingseries.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #Extremesailing Crédit photos © Lloyd Images

4 équipes dans un mouchoir de poche

9 mars, 2017

A mi épreuve, quatre bateaux se disputent le haut du classement et creusent l'écart sur leurs poursuivants. Oman Air a repris la tête ce soir, un petit point devant Red Bull Sailing Team ex æquo avec SAP Sailing Team. Alinghi est en embuscade deux points derrière. Comme le disait Nicolas (tacticien) hier, il suffit d'une course pour bousculer cet ordre non établi. Chaque place valant un point, avec plusieurs manches par jour et quatre prétendants à la victoire n'ayant pas pour habitude de lâcher le morceau, la bataille devrait faire rage jusqu'à l'ultime course de samedi, qui histoire de pimenter le tout comptera double. Nils Frei, régleur des voiles d'avant : « Cette 2ème journée de course a commencé avec 10-11 noeuds de vent mais cela a rapidement molli à sept, autrement dit, c'était une véritable journée de petit temps, avec une mer plate, peu de foiling et des manœuvres à passer tout en douceur sur la fin de l'après-midi. Nous avons quand même pu valider cinq courses avec pour nous trois places de 3ème, une fois 5ème et une fois 1er sur la dernière du jour. Maintenant que nous avons ouvert le compteur des victoires sur cette saison, il ne reste plus qu'à l'alimenter ! Globalement, c'est plutôt une bonne série pour nous. Nous réalisons la 2ème meilleure performance du jour (après Oman Air) et avons grignoté quelques points sur nos prédécesseurs. Mais nous pouvons encore mieux naviguer ! Je pense que nous avions un niveau de jeu un peu supérieur en fin d'année passée donc à nous de continuer à affiner quelques petits points pour être au top. Quoi qu'il en soit, tout reste ouvert sur les deux jours à venir, c'est comme si les compteurs étaient à zéro vu le faible écart de points. » Pour demain vendredi, le début de la 1ère course possible a été avancé à 13h en raison de prévisions météo plus légères qu'aujourd'hui, en espérant que le vent soit au rendez-vous ! Le live vidéo commencera dès le début des régates. Zoom sur le classement général provisoire après 12 courses (12 points sont attribués pour une 1ère place, 11 points pour une 2ème, 10 points pour une 3ème etc.) : 1er - Oman Air (OMA) : 65 points après le 1er jour + places de 4ème, 4ème, 2ème, 1er, 2ème > 117 points 2ème - Red Bull S.T. (AUT) : 68 pts + 2ème + 2ème + 4ème + 6ème + 3ème > 116 points 3ème - SAP Extreme S.T. (DEN) : 69 pts + 1er + 6ème + 1er + 2ème + 8ème > 116 points 4ème - Alinghi (SUI) : 64 pts + 5ème + 3ème + 3ème + 3ème + 1er > 114 points 5ème - Team Tilt (SUI) : 54 pts + 8ème + 1er + 5ème + 5ème + 7ème > 93 points Retrouvez tous les résultats sur : www.extremesailingseries.com/results LE RECAP' Quoi : 1ère étape du circuit Extreme Sailing Series™ 2017 comprenant 8 épreuves, dans 8 villes hôtes, sur 3 continents Qui : 9 équipes internationales composées de 5 équipiers Où : Muscat, Oman Quand : du mercredi 8 au samedi 11 mars Comment : les équipes rivalisent sur des courses au format court disputées devant le public, sur un catamaran à foils de 32 pieds : le GC32 Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi du 8 au 11 mars (jusqu'à 10 courses chaque après-midi - Attention au décalage horaire : GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure suisse) : Sur Internet, via la page d'accueil du site www.alinghi.com et sur www.extremesailingseries.com > Courses modélisées en 3D du jeudi 9 au samedi 11 mars > 3h d'images live le vendredi 10 (de 13h à 17h heure locale) et samedi 11 après-midi (de 14h à 17h heure locale) > Replay disponible à l'issue des courses Sur Twitter @alinghiteam > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi > Interviews vidéo & photos tout au long de la régate Equipage du GC32 Alinghi Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils : Timothé Lapauw (FRA) Tacticien et régleur de grand-voile : Nicolas Charbonnier (FRA) Barreur, co-skipper : Arnaud Psarofaghis (SUI) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.extremesailingseries.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #Extremesailing Crédit photos © Lloyd Images

Prise de repères et ajustements à venir

8 mars, 2017

On prend (presque) les mêmes et on recommence ! Mêmes bateaux volants qu'en 2016, quasiment les mêmes adversaires, même type de format de courses serrées et palpitantes mais nouvelle saison où tout reste à faire pour réussir le doublé après la victoire obtenue en décembre dernier à Sydney sur le circuit international des Extreme Sailing Series. Nicolas Charbonnier, tacticien et régleur de grand-voile : « Nous y sommes ! Après plusieurs jours de travail sur le bateau, deux sessions d'entraînement et le championnat annuel des GC32, nous attaquons aujourd'hui la première étape d'un circuit qui en compte huit en 2017, réparties sur trois continents. » Le format des Extreme Sailing Series a la particularité de conjuguer régates de haut niveau et spectacle proche des côtes pour le public et les partenaires. Il a aussi vocation à offrir de belles images pour diffusion dans le monde entier. Pour ce faire, les marins doivent parfois effectuer une certaine distance pour rejoindre un coin fabuleux propice aux clichés remarquables. Tel était le cas aujourd'hui. (Nicolas) « Nous avons du effectuer un long convoyage à l'aller et au retour pour naviguer devant le palais du Sultan à Muttrah. Entre les deux, nous avons fait 7 manches dans de belles conditions typiques de la région de Muscat. Les 15-17 nœuds de vent de milieu de journée ont levé pas mal de vagues...vagues qui sont restées quand le vent est tombé à 10 nœuds, histoire de nous compliquer la tâche ! Au final, c'est loin d'être notre meilleure journée mais le point positif est que l'on reste à 5 points du 1er et 5 points en Extreme peuvent se rattraper sur une seule course ! » Arnaud Psarofaghis, barreur et co-skipper : « Il y a beaucoup de points que nous pouvons améliorer tout seuls, sur notre manière d'avoir navigué aujourd'hui. On s'est par moments laissé un peu trop « prendre dans le trafic » (quand on navigue au milieu de tous les autres bateaux) et tout devient alors plus difficile : les manœuvres à réaliser car trop précipitées, les dévents à éviter, les choix restreints par la présence des autres bateaux. Côté stratégie et positionnement, après avoir fait le choix de partir bâbord sur les deux premiers départs pour déphaser la flotte, nous avons opté pour des départs en tribord, nous amenant vers la gauche du plan d'eau et c'est clairement ce qui marchait aujourd'hui. Ensuite nous avons du faire face à un schéma assez classique. Quand on a un départ difficile dans cette flotte compacte et au niveau relevé, il y a assez peu d'opportunités de reprendre l'avantage. Il faut savoir être patient et faire les bons choix. Finalement, quand on voit notre position et l'écart de points en fin de journée, on s'attendait à pire. Donc oui nous sommes déçus de n'avoir pas mieux navigué mais c'était assez difficile pour tout le monde visiblement. Demain, nous ajusterons ces quelques points et normalement, tout ira mieux ! » Rendez-vous demain dès 14h (heure locale) pour potentiellement 10 nouvelles courses prévues au programme. Zoom sur le classement général provisoire après 7 courses (12 points sont attribués pour une 1ère place, 11 points pour une 2ème, 10 points pour une 3ème etc.) : 1er - SAP Extreme Sailing Team (DEN) : 1er, 6ème, 2ème, 1er, 1er, 5ème, 6ème > 69 points 2ème - Red Bull Sailing Team (AUT) : 3ème, 3ème, 1er, 3ème, 5ème, 4ème, 4ème > 68 points 3ème - Oman Air (OMA) : 5ème, 7ème, 3ème, 4ème, 3ème, 1er, 3ème > 65 points 4ème - Alinghi (SUI) : 6ème, 2ème, 5ème, 2ème, 4ème, 6ème, 2ème > 64 points Retrouvez tous les résultats sur : www.extremesailingseries.com/results LE RECAP' Quoi : 1ère étape du circuit Extreme Sailing Series™ 2017 comprenant 8 épreuves, dans 8 villes hôtes, sur 3 continents Qui : 9 équipes internationales composées de 5 équipiers Où : Muscat, Oman Quand : du mercredi 8 au samedi 11 mars Comment : les équipes rivalisent sur des courses au format court disputées devant le public, sur un catamaran à foils de 32 pieds : le GC32 Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi du 8 au 11 mars (jusqu'à 10 courses chaque après-midi - Attention au décalage horaire : GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure suisse) : Sur Internet, via la page d'accueil du site www.alinghi.com et sur www.extremesailingseries.com > Courses modélisées en 3D du jeudi 9 au samedi 11 mars > 3h d'images live le vendredi 10 et samedi 11 après-midi (de 14h à 17h heure locale) > Replay disponible à l'issue des courses Sur Twitter @alinghiteam > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi > Interviews vidéo & photos tout au long de la régate Equipage du GC32 Alinghi Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils : Timothé Lapauw (FRA) Tacticien et régleur de grand-voile : Nicolas Charbonnier (FRA) Barreur, co-skipper : Arnaud Psarofaghis (SUI) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.extremesailingseries.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #Extremesailing Crédit photos © Lloyd Images

Météo inattendue et variation de style au départ font le bonheur des marins

4 mars, 2017

Cet après-midi, le vent a fait mentir les prévisions en délivrant un peu plus que les 6-7 nœuds prévus et permettant même aux GC de foiler au portant. Pour la petite histoire, la validation d'une 5ème course s'est jouée à 21 secondes ! Comme expliqué hier, le temps maximum pour que le premier bateau franchisse la ligne d'arrivée est fixé à 35 minutes. Ce délai dépassé, la course doit être annulée. Land Rover BAR Academy ayant coupé la ligne d'arrivée de la 5ème course au bout de 35 minutes et 21 secondes, la course n'a pu être validée ! Nils Frei, régleur des voiles d'avant : « Nous sommes contents de ce 4ème jour de course. On redoutait une nouvelle journée de 'pétole' (peu ou pas de vent) car il faisait très chaud ce matin et quand il fait chaud ainsi, le vent a du mal à s'établir. Au final on a quand même pu faire quatre manches dans 7 à 10 nœuds. » Fait nouveau aujourd'hui avec des départs au près (contre le vent), ce qui a changé des autres jours où les départs s'effectuaient au reaching (bord sur lequel on reçoit le vent sur le côté du bateau). « Il faut avouer que c'est plus intéressant stratégiquement parlant. Il y a plus d'options et cela fait du bien de repartir dans des schémas classiques (début et montée du parcours face au vent / descente du parcours avec le vent). Avec nos places de 7, 4, 5 et 2èmes, nous sommes toujours solidement installés sur la 3ème marche du podium avec 10 points d'avance sur le 4ème (Red Bull Sailing Team) et 7 points de retard sur le 2ème (SAP) . Il est vrai qu'Oman Air et SAP ont pris un peu d'avance mais nous avons en même temps creusé l'écart sur nos poursuivants. Donc au final, c'est une journée positive. » De par l'implication d'Ernesto Bertarelli au sein du groupe qu'il dirige, l'équipe Alinghi se doit d'avoir un marin supplémentaire pour pallier les engagements professionnels retenant son skipper. Cela ne signifie pas pour autant que ce marin est en congés quand Ernesto barre le bateau. Bien au contraire, ce temps disponible est mis à profit pour observer le travail de l'équipe depuis l'extérieur afin d'analyser et d'améliorer encore et toujours les performances. Cette semaine, la configuration d'équipage a placé Nicolas aux côtés de l'entraineur Pierre-Yves Jorand. Nicolas Charbonnier, co-tacticien/régleur de grand-voile « Depuis le bateau suiveur, le point de vue est totalement différent. J'étais à bord du GC toute la saison 2016 mais je dois dire qu'avoir un œil extérieur est très intéressant à plusieurs niveaux : on observe bien mieux le réglage des voiles et on a une meilleure vision sur toute la flotte évoluant lors des procédures de départ et pendant les manœuvres qui sont alors plus faciles à comparer. Depuis mardi, j'en retire deux axes principaux : notre équipe a de sérieux atouts et Ernesto a fait un travail fantastique à la barre en assimilant en quelques heures d'entrainement ce que nous avons appris durant une saison entière l'an dernier (Ernesto n'était pas remonté à bord du GC32 depuis l'Act 1 des Extreme Sailing Series en mars 2016). Mais pour être tout à fait honnête, même si c'est un exercice intéressant et instructif d'être sur le semi-rigide, je préfère de loin être à bord du GC ! » Malchance pour l'un, bonheur pour l'autre, la superposition de l'agenda professionnel et du calendrier de régate a contraint Ernesto à rejoindre l'Europe ce soir. Ce qui fait bien les affaires de Nicolas qui montera à bord aux côtés d'Arnaud, Nils, Tim et Yves pour clôturer ce premier championnat de classe GC32. Rendez-vous demain dès 13h (heure locale) pour cette ultime journée. Zoom sur le classement général provisoire après 14 courses (sur chaque course, le 1er marque 1 point, le 2ème 2 points etc.) : 1er - Oman Air (OMA) : 2, 3, 7, 1, 1, 3, 1, 4, 5, 7, 6, 1, 2, 1 > 44 points 2ème - SAP Extreme S.T. (DEN) : 7, 2, 1, 5, 2, 4, 12, 1, 1, 2, 1, 3, 3, 7 > 51 points 3ème - Alinghi (SUI) : 3, 4, 3, 4, 3, 2, 4, 5, 6, 6, 7, 4, 5, 2 > 58 points 4ème - Red Bull Sailing Team (AUT) : 8, 8, 2, 7, 6, 8, 2, 2, 4, 8, 4, 2, 1, 6 > 68 points 5ème - Team Tilt (SUI) : 1, 6, 4, 2, 5, 1, 12, 3, 7, 5, 9, 6, 9, 3 > 73 points 6ème - Team Engie (FRA) : 4, 1, 5, 3, 7, 5, 6, 8, 10, 1, 2, 5, 6, 10 > 73 points Retrouvez tous les résultats sur : https://www.gc32championship.com/results/   LE RECAP' Quoi : le tout premier championnat annuel de la classe des GC32 volants rassemblant les équipes qui courent habituellement sur les circuits Extreme Sailing Series et GC32 Racing Tour, ou qui simplement disposent d'un GC32 Qui : 11 équipes internationales composées chacune de 5 équipiers Où : Al Mouj, Muscat, Oman Quand : du mardi 28 février au dimanche 5 mars 2017 Comment : les équipes rivalisent sur des courses comprenant un départ, un parcours autour de bouées et une ligne d'arrivée, sur un catamaran monotype à foils de 32 pieds : le GC32. Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi sur ce championnat de classe GC32 (jusqu'à 5 courses courues chaque après-midi dès 13h – heure d'Oman GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure en Suisse) : News, photos & clips vidéo www.alinghi.com www.gc32championship.com Sur Twitter @alinghiteam > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi > Interviews, vidéos & photos Equipage du GC32 Alinghi Barreur et skipper : Ernesto Bertarelli (SUI) Tacticien/régleur de grand-voile, barreur le dernier jour : Arnaud Psarofaghis (SUI) Co-tacticien/régleur de grand-voile le dernier jour : Nicolas Charbonnier (FRA) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils et embraqueur : Timothé Lapauw (FRA) Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.gc32championship.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #GC32championship Crédit photos © Lloyd Images

Conditions lémaniques à Muscat

3 mars, 2017

Nils Frei, régleur des voiles d'avant : « En sortant du port aujourd'hui, 9-10 nœuds de vent ont permis quelques bords sympas et une première course validée sur laquelle nous terminons 6èmes. Un concurrent nous a bloqué sur le départ, ce qui nous fait passer en mauvaise position la bouée de reaching (1ère marque du parcours), puis nous avons remonté quelques bateaux. A la fois, le niveau est relevé cette semaine, on le voit bien avec le brassage des points même parmi les premiers. Sur cette course, Oman Air termine 7ème, Team Tilt 5ème, Red Bull Sailing Team 8ème, mais SAP se classant 2ème nous rafle la 2ème place au classement général ce soir. Nous restons tout de même sur le podium, six points devant le 4ème (Tilt). Rapidement après, le vent est tombé et le comité de course a même du annuler la 2ème manche en cours, le temps limite pour finir étant atteint alors que les concurrents étaient encore sur le parcours (une règle dit que si aucun bateau n'a coupé la ligne d'arrivée au bout de 35 minutes de course, alors cette course doit être abandonnée, puis relancée sur un parcours plus court, si le vent le permet). Vivement demain que nous puissions aligner plus de courses, avec espérons un vent plus soutenu ! » Rendez-vous demain une heure plus tôt, dès 12h (heure locale) pour cinq nouvelles courses prévues au programme. Zoom sur le classement général provisoire après 10 courses (sur chaque course, le 1er marque 1 point, le 2ème 2 points etc.) : 1er - Oman Air (OMA) : 2, 3, 7, 1, 1, 3, 1, 4, 5, 7 > 34 points 2ème - SAP Extreme Sailing Team (DEN) : 7, 2, 1, 5, 2, 4, 12, 1, 1, 2 >37 points 3ème - Alinghi (SUI) : 3, 4, 3, 4, 3, 2, 4, 5, 6, 6 > 40 points 4ème - Team Tilt (SUI) : 1, 6, 4, 2, 5, 1, 12, 3, 7, 5 > 46 points 5ème - Team Engie (FRA) : 4, 1, 5, 3, 7, 5, 6, 8, 10, 1 > 50 points 6ème - Red Bull Sailing Team (AUT) : 8, 8, 2, 7, 6, 8, 2, 2, 4, 8 > 55 points Retrouvez tous les résultats sur : https://www.gc32championship.com/results/ LE RECAP' Quoi : le tout premier championnat annuel de la classe des GC32 volants rassemblant les équipes qui courent habituellement sur les circuits Extreme Sailing Series et GC32 Racing Tour, ou qui simplement disposent d'un GC32 Qui : 11 équipes internationales composées chacune de 5 équipiers Où : Al Mouj, Muscat, Oman Quand : du mardi 28 février au dimanche 5 mars 2017 Comment : les équipes rivalisent sur des courses comprenant un départ, un parcours autour de bouées et une ligne d'arrivée, sur un catamaran monotype à foils de 32 pieds : le GC32. Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi sur ce championnat de classe GC32 (jusqu'à 5 courses courues chaque après-midi dès 13h – heure d'Oman GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure en Suisse) : News, photos & clips vidéo sur : www.alinghi.com www.gc32championship.com Sur Twitter @alinghiteam : > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi : > Interviews, vidéos & photos Equipage du GC32 Alinghi Barreur et skipper : Ernesto Bertarelli (SUI) Tacticien et régleur de grand-voile : Arnaud Psarofaghis (SUI) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils et embraqueur : Timothé Lapauw (FRA) Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Co tacticien et régleur de grand-voile (en alternance avec Arnaud) : Nicolas Charbonnier (FRA) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.gc32championship.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #GC32championship Crédit photos © Lloyd Images